Le gemmail, une création de Roger Navarre

Toute ma vérité sur le gemmail

Le gemmail a été « inventé » par Roger François Désiré Navarre, dit Malherbe. Je suis Patrice Navarre, son petit fils.

Commencé il y a quelques années, ce site va connaître maintenant sa destinée. En effet, j’ai eu le privilège de réaliser le site Internet de Marie-Claire D’ARMAGNAC, de Robert SEGUINEAU et de Marc SAINT-MARTIN, sur Claude WEISBUCH. Par respect pour eux, je me dois de finaliser mon propre site.

Un objectif thérapeutique

Être le petit fils de Roger est tout sauf simple. Il avait une cour, ou les intrigues et le mensonge étaient monnaie courante. Mon père d’abord, moi ensuite avons écarté par ces manipulations, et ce, même si nous aurions pu apporter un souffle nouveau sur la destinée du Gemmail.

Tout d’abord cri de colère, puis bibliothèque de ressources sur le gemmail, j’avais fini par statuer pour l’histoire de mon grand père.

Gemmail : Roger Navarre communion de sa petite fille.
Né en 1954, j’ai vécu chez mon grand père jusqu’en 1965, ici en 1989 à l’occasion de la communion de ma fille. De G. à D. : Patrice Navarre, Emilie Navarre, Roger Navarre et Gisèle Navarre.

j’ai enfin pris une décision, celle de la vérité, en effet, j’ai durant toute ma vie vécu dans le mensonge car c’était de mise dans la tribu.

Cette vérité est la mienne, et pour ce qui est des souvenirs elle n’engage que moi. En revanche je détiens une très importante documentation qui me permet la restitution de faits objectifs. Et finalement en tant que descendant légitime de Roger, je ne fait que parler de ma famille.

En parcourant ce site vous saurez toute ma vérité sur le gemmail, notamment :

  • Sur Celui qui se faisait appeler Roger Malherbe-Navarre,
  • Sur la constitution réelle de la famille , Malherbe-Navarre,
  • Sur le problème technique occasionné par des choix « économiques ».

Avec des centaines d’heures d’enquêtes dont, des entretiens avec des survivants de la Saga, des recherches Internet, mes collections de photos personnelles, le site Gallica de la BNF ainsi que celui de l’INA, je dispose sans aucun doute de la documentation la plus complète sur Roger Navarre et le Gemmail.

Rajoutez à cela 12 ans passés chez lui… A vous de voir, bonne visite.